dimanche 24 mars 2013



APPEL DE LIBAN RÉSISTANCE
DÉDIE A SA JEUNESSE



Tripoli agressée, blessée et meurtrie… ;

Le sort de Saïda se prépare à coup de quelques millions de dollars, en ce moment au Qatar, à l’initiative d’un certain Cheikh nommé Al Assir… ;

Le Premier Ministre, sous la pression du yankee et de ses fidèles marionnettes, démissionne… ;

Nos responsables politiques incapables de peser pour libérer un des nôtres qui oublie ses vingt huit ans d’emprisonnement pour avoir simplement résisté, qui oublie en prononçant les mots : PRIORITÉ A LA DIGNITÉ DU LIBAN… ;

Le ciel occupé en permanence par leur aviation bafouant notre souveraineté et nos fragments de territoire, toujours occupés, témoignant jusqu’à nos jours de leurs manœuvres de consolidation et de provocation… ;

Débats autour des lois électorales tantôt « 60 », tantôt « orthodoxe » et pourquoi pas demain, « sunnite »,
« chiite » ou « maronite », mais jamais autour d’une loi qui les nie car elle ne reconnaît en chacun de nous que son identité libanaise et son droit à l’expression et à l’acte, indépendamment de ses croyances, pour la construction d’un Etat Démocratique, Laïc et Résistant… ;

Nos frontières avec la Syrie, perméables aux forces des ténèbres entrant et sortant dans les deux sens, niant notre identité et notre attachement à la Paix Civile, ces forces ayant le fort appui généreusement offert de la part de ceux à qui nous avons offert jadis l’Alphabet et les Sciences



Notre Jeunesse, toutes croyances confondues, de l’extrême nord de notre Liban à son extrême sud, de ses rocs baignant dans la Méditerranée à ses sommets semés de nos fiers cèdres, est appelée à crier haut et fort et par l'acte : 

ça suffit,...stop



Aucun commentaire: