dimanche 4 mars 2012







ALI AUX PAYS DES MERVEILLES






Aide médicale et humanitaire aux rebelles syriens mais pas d’armes…

Le ministre israélien Ishak Hertzog a déclaré le 29 février que des dirigeants de l’opposition syrienne l’ont informé qu’ils souhaitaient la paix avec Israël après la destitution du président Bachar al Assad.

Le ministre israélien du parti travailliste a déclaré que l’opposition syrienne veut être une "amie" d’Israël. Il a refusé de décliner l’identité des dirigeants de l’opposition syrienne l’ayant contacté de crainte de mettre leurs vies en danger. Il a seulement précisé qu’ils appartenaient à la principale force d’opposition.

Le ministre Hertzog, membre de la Commission de la défense et des Affaires étrangères à la Knesset, a déclaré que l’Etat hébreux se devait d’apporter une aide médicale et humanitaire aux rebelles syriens mais pas d’armes.





François Hollande négocie avec l’émir de Qatar…ou la France des Droits de l’Homme piétinée et bafouée

Ancien Premier ministre français, Laurent Fabius, était reçu vendredi 3 février 2012 à Doha (Qatar), en qualité d’envoyé spécial du candidat socialiste à l’élection présidentielle, François Hollande. Il était reçu par l’émir Hamad ben Khalifa al-Thani. L’entretien portait sur la position de François Hollande face à la guerre contre la Syrie et sur le possible soutien de l’émir au candidat socialiste.

L’émir Hamad avait déjà noué des liens étroits avec Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni –à laquelle il ne manque jamais une occasion de prêter un avion privé–, ainsi qu’avec le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand –qui l’ont aidé à obtenir des dérogations pour aménager l’hôtel Lambert (Île Saint-Louis) acquis à la famille Rothschild–.

L’émir Hamad multiplie les investissements en France. Après avoir placé à son service de hautes personnalités, comme l’avocat d’affaire et ex-Premier ministre Dominique de Villepin, il a acheté des parts dans les médias (groupe Lagardère) et dans un club de football (le Paris Saint-Germain). Il a par ailleurs annoncé, le 9 décembre 2011, la création d’un fonds de 50 millions d’euros destiné à de « jeunes leaders » issus des quartiers français « en difficulté ».

En rivalité avec l’Arabie saoudite, l’émirat wahhabite est devenu le principal financier d’Al-Qaeda et des Frères musulmans. L’émirat a engagé 5 000 mercenaires pour composer des Forces spéciales qui ont combattu au sol en Libye, en violation de la résolution de l’ONU. Il a depuis transféré ces troupes en Syrie, ainsi qu’environ 1 500 membres d’Al-Qaeda en Libye sous le commandement d’Abdelhakim Belhaj, pour constituer l’Armée syrienne libre à laquelle se sont joints quelques centaines de déserteurs syriens.

A savoir, pour terroriser les populations, les combattants d’Al-Qaeda se sont caractérisés par le recours à des crimes spectaculaires (ils égorgent les hommes ou leur coupent les membres, tandis qu’ils coupent les seins des femmes, parfois ils écorchent les corps).

L’émir Hamad est propriétaire de la chaîne satellitaire Al-Jazeera qui s’est récemment caractérisée par la diffusion de fausses images d’actualité –en réalité des images de fiction tournées en studio– ; une propagande de guerre destinée à servir ses ambitions en Libye et en Syrie. Le groupe Al-Jazeera entend s’implanter progressivement en France avec le prochain lancement d’Al-Jazeera Sports.

En 2006 déjà, François Hollande déclarait que la diplomatie du « Qatar va plutôt dans le sens de la stabilité et de la recherche de la paix ».





Quant à Alain Juppé…voici la conclusion de sa déclaration à la conférence des "amis de la Syrie"

(…) Avec courage et détermination, le peuple syrien, comme le peuple tunisien avant lui, poursuivra jusqu’au bout son aspiration à la liberté.

Jusqu’en Syrie, les vers du poète tunisien Abou Qassem Chebbi résonnent aujourd’hui comme une prophétie : « Lorsqu’un jour le peuple aspire à vivre, le destin se doit de répondre ».

Chers amis du peuple syrien, Chers amis de la Syrie, nous sommes déterminés à unir nos efforts pour faire cesser ce cauchemar qui n’a que trop duré.





Et de dix neuf au 27 février 2012

Le Réseau Voltaire a appris de source sure qu’un agent français a été fait prisonnier par l’Armée nationale syrienne, lundi 27 février 2012, à Azouz (district d’Idlib, à proximité de la frontière turque).

Cette arrestation porte à 19 (dix-neuf) le nombre de prisonniers français détenus par Damas.

Des négociations pour leur restitution sont en cours via la Fédération de Russie, les Emirats arabes unis et le Sultanat d’Oman.

Il faut savoir que ce nombre risque fort d’être plus important au jour de la libération de Baba Amro.






LIBAN RESISTANCE
Plus de soixante quatre ans que le Peuple de Palestine aspire à vivre libre...et le destin, grâce à toute cette clique, bande mafieuse, porte-parole de l'impérialisme et du sionisme, ne répond toujours pas.

Quant au Peuple de Syrie, il vous emmerde.


Aucun commentaire: