lundi 27 février 2012

Feu impérialiste sur la nouvelle constitution de la Syrie



U.S.A.

Hilary Clinton :

La nouvelle constitution est un « faux » et permettra au Président de la République Syrienne de justifier sa répression contre son peuple.



ALLEMAGNE

Ministre des Affaires Étrangères :

Le référendum sur la nouvelle constitution est une mascarade, ni plus ni moins…Les fausses voix qui se sont exprimées ne peuvent résoudre la crise.



CANADA

Ministre des Affaires Étrangères :

Le référendum sur la nouvelle constitution est un piège tendu par le Président Bachar Al Assad à son peuple.






POUR NOS LECTEURS ARABOPHONES,

RAPPEL DE LA NOUVELLE CONSTITUTION A LA PAGE :





Les quatre grands traits de la nouvelle constitution

1-

L’instauration du multipartisme. Le système politique de l’État sera basé sur le principe de la pluralité politique et la démocratie sera mise en œuvre par les urnes.

L’ancienne constitution, rédigée dans les années 1970, affirmait que le parti Baas est le "leader de l’État et de la société".


2-

L’élection du président de la république se fera au suffrage universel.

L’ancienne constitution stipulait que c’est le Conseil du Peuple qui élit le président.


3-

Le mandat de chef de l’État sera limité à un septennat renouvelé une seule fois.

L’ancienne constitution ne limite pas le nombre de mandats consécutifs de sept ans que le président peut effectuer.


4-

Aucun nouveau parti ne pourra être basé sur une religion.








LIBAN RESISTANCE

La médaille d'or revient aux déclarations du ministre allemand pour son mépris des suffrages universels; a-t-il par hasard hérité ce comportement de ses ancêtres nazis ?


De plus, comme disait un de ses collègues français :" Toutes les civilisations ne se valent pas."

Aucun commentaire: