mardi 16 août 2011



Y en a marre de ces gouvernances successives de la même classe au pouvoir …



La justice encore une fois bafouée

Les autorités libanaises ont libéré les personnes arrêtées pour trafic d’armes vers la Syrie, via le port de l’hôtel Saint-Georges à Beyrouth. Une libération rendue possible suite à des interventions politiques intenses.

Les accusés avaient été transférés à la prison de Kobbé à Tripoli, où des informations courent sur le lien de l’un d’eux avec une personnalité du Liban-Nord.

La mise en liberté des accusés remet en question le sérieux du Conseil supérieur de la défense, en contradiction avec ses déclarations de vouloir prendre des mesures strictes en ce qui concerne le transport et la contrebande d’armes.

Il faut savoir que parmi ces accusés, quelques uns sont membres du parti du Courant Futur de Saad Hariri et avaient procédé à plus de trente opérations de trafic d’armes entre Beyrouth et la ville côtière syrienne Banias.

A noter également que le cerveau de ces opérations court toujours.

Parallèlement, les manœuvres visant à inculper des individus innocents se multiplient alors que leur seul tort est d’appartenir à notre résistance, comme également les discours s’acharnant sur notre résistance.



Fiasco du jeu « démocratique » de la bipolarité

Le gouvernement dit de « la Résistance » ne s’est encore pas pris position claire et sans ambiguïté sur les propositions d’éradiquer définitivement le confessionnalisme et d’initier les réformes politiques et socio économiques, permettant ainsi l’édification d’un Etat Démocratique, Laïc et Résistant.

Les deux grands de la bipolarité politique se renvoient continuellement la balle alors qu’une grande majorité de notre peuple entame gravement sa plongée dans la misère, dans des logiques de fins de mois devenues insupportables…

Plus de soixante milliards de dettes et la logique de bipolarité s’entête à vouloir l’essuyer par coups d’austérité et de sacrifices supplémentaires imposés à notre peuple…

Ce partage du pouvoir entre deux familles appartenant à la grande bourgeoisie et à l’oligarchie de la finance continue à prouver non seulement son incapacité à résorber la crise, mais aussi son incapacité à prendre des initiatives concrètes concernant le renforcement de notre armée en la dotant de moyens lui permettant d’accomplir avec notre Résistance, le jour venu, la libération des parties restantes de notre territoire, sous occupation…

Ce jeu « démocratique » de la bipolarité de la même médaille n’est même pas capable de prendre sérieusement à sa charge le retour à leurs familles de neuf dépouilles de résistants, toujours entre les mains des sionistes ; de même qu’il est impuissant et forcément humilié face au pouvoir français qui bafoue sa justice en maintenant en prison un autre résistant.


 
Comme disait un de nos chanteurs et poètes, armé de sa voix et de sa guitare : les guerres (traduisez : l'HISTOIRE) nous ont appris que nous ne sommes pas pauvres et que, dans l’unité, nous rédigerons l’avenir et les ténèbres se dissiperont…








Aucun commentaire: