mercredi 17 août 2011





SYRIE ET IRAQ
HYPOCRISIE ET MANŒUVRES…


SEULE VOIE POSSIBLE : RESISTANCE NATIONALE


Le premier ministre ose encore dénoncer les violences qui sévissent en Syrie alors que son langage face aux mécontentements populaires grandissants dans son pays est la violence, seulement la violence de ses discours et de ses actes…

Hilary Clinton ose encore demander le départ du Président Syrien alors que, non seulement son aviation militaire sorte presque quotidiennement pour aller bombarder des régions en Iraq faisant ainsi alourdir le bilan des victimes innocentes, mais aussi et surtout, stratégie du chaos exige, son administration finance et soutient les groupes armés terroristes ayant ces jours-ci opéré une série d'attaques dans une quinzaine de villes irakiennes, faisant ainsi plus de soixante dix morts et trois cent blessés…


Deux paragraphes résument parfaitement l’hypocrisie de l’impérialisme couplée avec sa stratégie du chaos et ses manœuvres d’occupation.



Qu’attendons-nous pour enfin comprendre que l'unique voie vers la démocratie en Syrie est la résistance pacifique de toutes les bonnes volontés et que l'unique garant pour la Syrie Résistante est un état démocratique et laïc.

Qu’attendons-nous pour enfin comprendre que l'unique voie pour la libération de l’Iraq est la résistance armée.

Notons qu’aussitôt après la série d'attaques meurtrières qui a récemment frappé l’Iraq, la Maison Blanche a annoncé qu’elle prendrait en compte toute demande des autorités irakiennes pour prolonger la présence des troupes américaines sur leur sol au-delà de 2011.

La Résistance Iraquienne aura ainsi à bien s’organiser dans l’unité de ses forces composantes et à se préparer pour la lutte de libération car l’ennemi est à double tranchant : son contingent qui compte plus de 50.000 soldats encore présents dans le pays et son terrible et efficace contingent terroriste qu’il finance et soutient.






Aucun commentaire: