mercredi 4 mai 2011




O chêne rouge
Pour toi
Depuis longtemps
J’avais rédigé
Ma vie
Par le feu
Et les chansons

O chêne rouge
Le plus beau des chênes
Je cueillerai
Une de tes feuilles
Et je rédigerai
L’histoire des gens
Qui nous ont quittés
Et celle du devenir

Dans une de tes nuits
En fête
Je cueillerai
Tes rendez-vous
Et par toi, je rédigerai
Un poème
Caché dans mes yeux

Pour toi
J’avais depuis longtemps
Rédigé ce poème
Du temps, O mon Père
Où vous n’étiez pas nombreux
Du temps des usines et des ouvriers
De ce temps où l’écriture sur les murs
Et les tracts étaient difficiles

O Père
J’ai peur
Que les confessions
Nous effacent
Cache moi
Au-delà des frontières
Celles des chansons
Au cœur de ce chêne

O chêne rouge
Pour toi
Depuis longtemps
J’avais rédigé
Ma vie
Par le feu
Et les chansons




LA REVOLUTION EST DE PAR SA NATURE A LA FOIS :

Le combat contre nos modèles de société qui sévissent depuis nos respectives « indépendances » à nos jours et qui nous prouvent aujourd’hui leur incapacité de satisfaire la moindre revendication de nos peuples,…Ce combat devra aboutir à leur inéluctable chute

Le refus du modèle néo libéral que l’impérialisme tente de nous imposer par ses diverses manœuvres d’avortement, de récupération ou de chantage

Le chantier de construction d’un modèle de société ouvrant la voie au socialisme

La résistance face à l’expansionnisme sioniste, aux agressions de l’impérialisme et à leurs diverses tentatives répétées pour nous diviser, nous nous entretuer, pulvérisant ainsi notre nation en entités soumises

Toute autre « révolution » ne sera pas la nôtre ; elle sera la leur…

Aucun commentaire: