vendredi 25 février 2011

DES RATS...


"Oui mais... c’est pas tout"

"Qu’y a-t-il d’autre ?"

"Il faut rappeler aussi la déclaration de Begin"

"Qui est-ce ?"

"Menahem Volfovitz Begin fut un homme politique israélien. Il a été le septième Premier ministre d’Israël de mai 1977 à août 1983"

"Et qu’avait-il déclaré ?"

"Que les Palestiniens sont comme des bêtes marchant sur deux pattes(*)"

"Ah oui... je me souviens bien... mais dis-moi"

"Quoi ?"

"Si j’ai bonne mémoire, il a aussi été prix Nobel de la paix"

"T’as une excellente mémoire... n’est-ce pas ?"

"... !?"

Al Faraby
Vendredi, 25 février 2011

(*)Menahem Begin, discours à la Knesset, cité par Amnon Kapeliouk, Begin et les bêtes. New Statesman (25 juin 1982).






"Des rats... je les écraserai comme des rats"

"Tu parles de la dernière sortie de Kadhafi à la télé... n’empêche, ça me rappelle quelqu’un"

"Qui ça ?"

"Un dirigeant israélien qui avait comparé les Palestiniens à des cafards... je ne me souviens plus qui précisément"

"Oui... oui... t’as raison... c’était, attends... c’était Rafael Eitan, chef d’état-major dans l’armée israélienne... il avait écrit dans le New York Times du 14 avril 1983 que lorsque les israéliens auront colonisé le pays, tout ce que les Arabes seront capables de faire, sera de détaler tout autour comme des cafards drogués dans une bouteille"

"Au fond, on retrouve chez les deux la même volonté d’humilier..."

"Sauf que voilà... Kadhafi n’est pas un simple chef d’état-major d’une armée... il est chef d’une révolution... le roi des rois d’Afrique"

"De plus..."

"De plus quoi ?"

"Il n’est pas israélien... il est arabe"

"Modéré... comme Moubarak"
"... !?"

Al Faraby
Mercredi, 23 février 2011






Une voix nauséabonde répète au poste de radio :

14h26 : Mouammar Kadhafi s’adressera au peuple libyen

15h16 : Mouammar Kadhafi va s’adresser au peuple libyen

16-48 : Mouammar Kadhafi va bientôt s’adresser au peuple libyen

17h08 : Mouammar Kadhafi va très bientôt s’adresser au peuple libyen

17h15 : Mouammar Kadhafi s’adresse au peuple libyen : "Je vous parle de Tripoli... je suis le chef et je le resterai jusqu’au martyr... vous êtes des rats et je vais vous écraser"

17h38 : Mouammar Kadhafi s’est adressé au peuple libyen

La voix nauséabonde laisse la place à des chants patriotiques... taratata...

Le père éteint le poste de radio.

"... et alors ?"

"T’as bien entendu fiston... il a dit que nous étions des rats"

"Dis, papa... c’est méchant un rat ?"

"viens-là mon petit rat, que je t’embrasse"

"... !?"

Al Faraby
Jeudi, 24 février 2011

Aucun commentaire: