lundi 21 février 2011


LIBYE - LUNDI 21 FEVRIER 2011 - 07h30 HEURE DE PARIS

QUELQUES REACTIONS EN OCCIDENT AUX EVENEMENTS QUI SE DEROULENT EN LIBYE


En France
Un rappel des enjeux

La Libye, membre de l'Opep est le quatrième producteur de pétrole en Afrique, après le Nigeria, l'Algérie et l'Angola, avec près de 1,8 million de barils par jour et possède des réserves évaluées à 42 milliards de barils.

La Libye exporte la majorité de son pétrole vers les pays d'Europe, dont l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne et la France.

La Libye veut également développer sa production de gaz naturel dont les réserves prouvées sont estimées à 1 540 milliards de m3, selon l'Opep. Le pays a quasi-doublé ses exportations en gaz naturel en trois ans, de 5,4 milliards de m3 en 2005 à plus de 10 milliards de m3 de gaz naturel par an, toujours selon les chiffres de l'Opep.

LE PETROLE, LEUR UNIQUE SOUCI



Le président de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), Dominique Paillé (UMP), a estimé, sur Sud-Radio, que l'immigration clandestine via la Libye vers l'Union européenne est "évidemment une arme" du colonel Mouammar Kadhafi en butte à des manifestations sans précédent.

SANS OUBLIER LA PROBLEMATIQUE DE L’IMMIGRATION



La production du groupe pétrolier italien ENI, premier producteur d'hydrocarbures en Libye, se poursuit régulièrement dans le pays, et le personnel expatrié n'a pas été évacué "pour le moment", indique un porte-parole du groupe.

A NOUVEAU LE PETROLE






Et aux États-Unis ?

Obama analyse en ce moment le dernier discours de Saïf Al Islam Kadhafi »







Quant aux massacres ?

Mais de quels massacres ?…. Supposons ; mais 800 tués et des milliers de blessés ne font pas le poids face à leurs intérêts.





Aucun commentaire: