lundi 17 janvier 2011



TUNISIE :

PRESERVONS LA VICTOIRE DU PEUPLE EN POURSUIVANT DANS LA VOIE DE LA CONSTRUCTION DU POUVOIR DE LA DEMOCRATIE, DES LIBERTES, DU PROGRES SOCIAL ET DE LA SOLIDARITE AVEC LES PEUPLES FRERES EN LUTTE


Le Parti Communiste libanais salue
La victoire historique du peuple tunisien



La direction et les militants du Parti Communiste libanais saluent les actes héroïques enregistrés par « l’Intifada des pauvres » du peuple tunisien et ses leaders, dont, en particulier, la gauche tunisienne, contre la dictature de la mort exercée par Zein Al-Abidin Ben Ali et ses proches.

« L’Intifada des pauvres » a réalisé, hier, une victoire historique en supprimant le régime familial qui perdure, depuis 23 ans, et qui a transformé la Tunisie en une vaste prison, mais aussi en un pays où sévissent la corruption, le recel des biens publics et la mainmise des gouverneurs sur les secteurs productifs.

Mais, le résultat le plus important de cette victoire reste sans aucun doute, en plus de la fin de la dictature et de la fuite de Ben Ali en Arabie Saoudite, est la portée arabe qu’elle revêt, tant par les forces qui sont à la base de sa réalisation, et en premier lieu les forces de gauches et la Fédération générale des syndicats ouvriers, que par le programme et les mots d’ordre que le mouvement avait adoptés et poursuivis jusqu’à la victoire finale.

Cette portée nous pousse à affirmer que l’influence de ce qui s’est passé en Tunisie le 14 janvier 2011 sera marquante pour tous les peuples arabes. Nous pouvons même affirmer que ce 14 janvier constituera le point de départ d’un nouveau mouvement populaire dont les prémices se font sentir, non seulement en Tunisie, mais aussi en Algérie, en Égypte, en Palestine, au Liban, en Jordanie et au Kuweit. Un mouvement qui s’élargit, prônant les deux slogans de la Résistance contre les projets politiques impérialistes et israéliens et du Changement démocratique.

Le Parti Communiste libanais, tout en s’inclinant devant es martyrs de « L’Intifada des pauvres », appelle à préserver la grande victoire réalisée grâce aux sacrifices du peuple tunisien et à aller de l’avant contre les forces de l’ancien régime qui tenteront de la faire avorter. Il appelle aussi les forces de la gauche et de la démocratie à poursuivre la voie jusqu’à la construction d’un nouveau régime basé sur la démocratie, le progrès social et l’égalité.


Beyrouth, le 16 janvier 2011


Le Bureau politique
Du Parti Communiste libanais






LIBAN :

LES ASSASSINS DE HARIRI ET LEURS COMPLICES S’APPRETENT A ACCUSER NOTRE RESISTANCE DE L’AVOIR ASSASSINE.


Le Peuple mettra en échec l’ultime tentative américano sioniste de provoquer une nouvelle guerre civile dans le but de liquider sa Résistance.

Il appelle l’Opposition à tirer les leçons du passé et il exige un programme de gouvernement mettant les premiers jalons pour l’abolition du confessionnalisme, œuvrant pour la justice et le progrès social et protégeant la Résistance.

http://www.aloufok.net/spip.php?article3050

Aucun commentaire: