vendredi 24 septembre 2010









"Savais-tu qu’un groupe de jeunes Israéliens et de Palestiniens étaient à l’Assemblée nationale ?"

"tu veux dire, à l’Assemblée nationale française, celle présidée par Bernard Accoyer ?"

"lui-même"

"à quel titre étaient-ils là ?"

"le 21 septembre est la -Journée internationale de la paix- décrétée par l’ONU en 2001"

"mais c’est aujourd’hui !"

"oouuuuiiiii......"

"et alors ?"

"les jeunes ont formulé des propositions de paix devant les membres du groupe d’amitié France-Israël"

"intéressant... très intéressant... non, vraiment... trêve de plaisanterie... je trouve ça, très, très intéressant..."

"mais je ne plaisante pas... je suis très sérieux... ils ont même affirmé haut et fort leur soutien aux négociations en cours, dites -de paix-, et appelé leurs dirigeants à conclure un accord le plus rapidement possible"

"c’est bien connu... l’impatience est une caractéristique de la jeunesse... des études démontrent que c’est le plus souvent dû à un manque d’expérience"

"oui mais ceux-là étaient encadrés par des adultes et pas les moindres"

"des amis d’Accoyer, je parie ?"

"comment le sais-tu ?"

"je ne sais pas... j’ai dit ça comme ça"

"je vois"

"tu vois quoi ?"

"que t’as de l’expérience"

"je parie aussi qu’ils les ont présentés aux jeunes de l’UMP"

"ça existe ce machin-là ?"

"bien sûr... faut bien préparer la relève"

"... !?"

Cette manifestation s’est déroulée en présence de l’ambassadeur d’Israël en France, Daniel Shek, du représentant de la Palestine en France, Hael al Fahoum, et du représentant de la Palestine à l’Unesco, l’écrivain Elias Sanbar.

Plusieurs pays étaient représentés par leurs diplomates, dont la Jordanie, le Maroc, la Tunisie et les Etats-Unis.

Al Faraby
Mardi, 21 septembre 2010


(à suivre...)




Correctif…

"Vite, vite... il faut que je corrige"

"quoi ?"

"la dépêche de l’agence Reuters du 21 septembre"

"que disait-elle ?"

"qu’un groupe de jeunes Israéliens et Pales..."

"ouai, ouai... ceux qui ont rencontré Accoyer à l’Assemblée nationale en présence du groupe d’amitié France-Israël"

"justement, la correction porte la-dessus"

"je t’écoute"

"je viens d’être informé que c’était aussi en présence du groupe d’amitié France-Palestine"

"mais dis-moi"

"quoi ?"

"ils affirment toujours haut et fort leur soutien aux négociations de paix et appellent leurs dirigeants à conclure un accord le plus rapidement possible ?"

"eeuuuhhhh... je suppose... aucune correction ne m’est encore parvenue à ce sujet"

"c’est Abou Mazen qui va être ravi"

"Netanyahu aussi"

"tout correspond donc bien à l’air du temps"

"... !?"

Al Faraby
Jeudi, 23 septembre 2010






Ma naïveté m’a trompé…et ce soir-là, dans ma chambre, face à l’écho de cette naïveté, j’étais affaibli et incapable de reconnaître les souffrances et la lutte des miens.




Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël

http://www.aloufok.net/spip.php?article2


Aucun commentaire: