jeudi 26 août 2010

DEUX SOLUTIONS, PARMI TANT D’AUTRES, A LA PROBLEMATIQUE DE L’ELECTRICITE AU LIBAN




Les centrales thermiques nucléaires











Une centrale nucléaire est une centrale thermique qui utilise l'énergie fournie par un réacteur nucléaire (fonctionnant avec de l'uranium 235 ou du plutonium 239). Ce réacteur produit une grande quantité de chaleur qui est captée par de l'eau sous pression circulant dans le circuit primaire ( circuit fermé ).

Par l'intermédiaire du générateur de vapeur, l'eau sous pression du circuit primaire communique sa chaleur à l'eau d'un deuxième circuit fermé, le circuit secondaire. Il est ainsi possible d'obtenir de la vapeur à haute pression dans ce circuit secondaire.

La pression de cette vapeur fait tourner à grande vitesse une turbine qui entraîne elle-même un alternateur qui produit une tension alternative sinusoïdale.


A la sortie de la turbine la vapeur est refroidie pour se transformer en eau, puis renvoyée dans le générateur de vapeur.

Le refroidissement de la vapeur issue de la turbine est confié à une tour de refroidissement et/ou un cours d'eau important. Les deux systèmes de refroidissement peuvent être utilisés simultanément.

Les tours de refroidissement sont souvent surmontées d'un nuage résultant de la condensation de la vapeur d'eau. Ce nuage ne doit pas être confondu avec de la fumée.

Un réacteur nucléaire fournit une puissance électrique de l'ordre du millier de mégawatts (1 MW = 1 000 000 W). A titre d’exemple, les réacteurs en service en France ont des puissances de 900 MW, 1300 MW et 1450 MW.




Un alternateur, une machine tournante


L'alternateur est une machine tournante destinée à produire une tension alternative sinusoïdale. Son fonctionnement est proche de celui d'une génératrice de bicyclette à cette différence près qu'il peut peser plusieurs dizaines de tonnes.

Les alternateurs sont couplés à la turbine dans les centrales thermiques (à flamme ou nucléaire) et dans les centrales hydrauliques. Dans le cas d'une éolienne, l'hélice entraîne l'alternateur par l'intermédiaire d'un système d'engrenages (système de transmission).


Alternateur de bicyclette

La génératrice de bicyclette est en fait un petit alternateur très simple.







1 Galet d'entrainement.

2 Carcasse métallique de la génératrice.

3 Rotor (aimant permanent), élément tournant.

4 Stator (bobine et lames métalliques) d'entrainement, élément fixe.





Un alternateur n'est pas une dynamo, une dynamo produit une tension continue alors qu'un alternateur produit une tension alternative sinusoïdale.

Une génératrice de bicyclette est donc un alternateur bien qu'on lui donne à tort le nom de "dynamo".

Les alternateurs industriels

Les alternateurs des centrales électriques fonctionnement selon un principe très proche. Seules leurs masses et leurs dimensions les distinguent de cette génératrice.


Turbines à eau ou à vapeur

Une turbine est essentiellement une roue destinée à transformer le mouvement d'un corps fluide (eau ou gaz) en un mouvement de rotation. Les centrales électriques utilisent principalement deux types de turbines couplées à un alternateur : les turbines à eau et à vapeur.

Les turbines à eau




Dans le cas le plus simple (turbine type Pelton, schéma ci-dessus), une turbine à eau est une roue à aubes enfermée dans un carter métallique. L'eau arrivant sur ses aubes provoque un mouvement de rotation rapide. La turbine entraîne alors l’alternateur auquel elle est couplée.




Les turbines à vapeur




Une turbine à vapeur est constituée d'un grand nombre de roues (une centaine pour un modèle de puissance) portant des ailettes. La vapeur sous pression traverse d'abord les roues de petit diamètre avant d'atteindre les roues de plus grand diamètre. La turbine tourne alors en entraînant l’alternateur qui lui est accouplé.









Un choix à faire, tout en étant conscient des aspects négatifs.




L’énergie nucléaire permet une production puissante et performante de l’électricité sans émission de gaz à effets de serre, mais l’utilisation de l’énergie nucléaire pour produire de l’électricité est controversée en raisons des aspects suivants :


• Problèmes liés à la gestion des déchets radioactifs

• Risque d’accident nucléaire

• Ressources de combustibles extrêmement limitées (Toutefois si les centrales à fusion étaient perfectionnées, elles pourraient alimenter la terre pendant plusieurs milliers d'années)

• Risque de destruction de la centrale par l’ennemi sioniste

• Risque de prolifération nucléaire






Les serpents de la mer





Une deuxième solution pourra être envisagée : la production de l’énergie électrique par transformation de l'énergie mécanique des vagues de la mer.


Les deux vidéos qui suivent expliquent le procédé.





video




video






Cependant, il reste à savoir si ce procédé pourra entièrement satisfaire les besoins et quel est son impact sur l’environnement maritime ?


Egalement, il faudra tenir compte de la vulnérabilité du système et des risques encourus (destruction ou bombardement).






L’ACCOMPAGNEMENT





La solution apportée au manque de l’électricité, quelle qu’elle soit, n’aura de sens que si elle est accompagnée simultanément :


1- d’une réhabilitation des réseaux de transport de l’énergie portant sur l’enfouissement des réseaux en ville et dans les villages et la prise en compte de l’environnement naturel quand il s’agit de la haute tension.

2- d’une planification urbaine portant sur un développement harmonieux des villes et villages, respectant le patrimoine bâti existant (insertion dans le site bâti existant et typiquement libanais), encourageant et parfois obligeant l’intégration de l’ élément naturel dans le projet et protégeant l’environnement ; la délivrance des permis de construire devra se faire dans le cadre de cette planification.

3- d’une politique efficace de défense et de dissuasion nationales se basant sur le principe de l’alliance tripartite : Armée – Résistance – Soutien Populaire. Sans cette politique, notre Liban et ses infrastructures resteront en permanence des cibles faciles à l’agression.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Hello there, just became alert to your blog through Google, and found that it's really informative.

I am going to watch out for brussels. I will appreciate if
you continue this in future. Many people will be
benefited from your writing. Cheers!

cigarette électronique