mercredi 26 mai 2010

Mercredi 26 Mai
Le Liban ouvre le feu sur deux avions israéliens


Les batteries antiaériennes de l’armée libanaise ont ouvert le feu, mercredi 26 mai, en direction de deux avions militaires israéliens qui violaient l’espace du Liban.
Les deux appareils ont survolé le Liban du sud au nord à moyenne altitude, avant de revenir en territoire israélien, selon l’armée libanaise.

L’armée libanaise publie des communiqués quasi quotidiens signalant des violations israéliennes de l’espace aérien. Mais elle n’ouvre le feu que si les appareils se trouvent à portée de ses batteries.

Les survols du territoire libanais par l’aviation israélienne sont considérés par l’ONU comme une violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité, qui avait abouti à la cessation des hostilités en 2006 entre Israël et le Hezbollah.

Israël soutient que ces survols visent à surveiller ce qu’elle affirme être un transfert clandestin d’armes au Hezbollah, via la Syrie.

Début avril, Shimon Pérès a accusé Damas de fournir des missiles Scud au Hezbollah qui, selon l’Etat hébreu, possède plus de 40 000 roquettes dont certaines capables d’atteindre les grandes villes d’Israël.


(Mercredi, 26 mai 2010 - Avec les agences de presse)





Où est Monsieur Bernard KOUCHNER et qu’en pense-t-il ?

Sûrement, il aurait sauté au plafond, criant : « Oh, Scandale. », si l’inverse s’était produit, plus précisément si l’aviation libanaise avait survolé l’espace aérien de la Palestine occupée.


A ce monsieur et à ses semblables, nous dédions ce qui suit :





Rassemblement de soutien au Hezbollah à l’occasion du 10ème anniversaire de la victoire de la Résistance sur l’occupation israélienne. Beyrouth, le 25 mai 2010.

Aucun commentaire: