mardi 20 avril 2010

QU'IAN BROSSAT NE VIENNE PAS S'EXPLIQUER...

Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place et nous devons le faire avec violence (David Ben Gourion - 1937)









Le projet de donner à l’esplanade le nom de David Ben Gourion aurait été voté à l’unanimité, donc avec l’approbation d’Ian Brossat, à la fois membre du Parti Communiste Français et conseiller municipal de Paris.


Comment pourrait-on qualifier le comportement de cet élu communiste quand on sait que David Ben Gourion, non seulement avait déclaré en 1937, je cite : « Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place et nous devons le faire avec violence », mais aussi avait mis en pratique son intention en rasant plus de 500 villages palestiniens, c’est-à-dire plus de 500 Oradour-Sur-Glane, gravés dans notre mémoire.


Ian Brossat devrait maintenant être fier de sa ville ayant au crédit de son patrimoine une esplanade portant le nom d’un criminel ayant pratiqué la purification ethnique.



Non seulement nous déplorons l’attitude irresponsable de cet élu communiste, mais aussi nous interpellons la Direction du Parti Communiste Français afin que cesse ce double jeu qui consiste simultanément à approuver tout projet en faveur de l’entité sioniste et à s’inscrire dans le mouvement de protestation contre cette même entité et de boycott de ses intérêts.



Quant à Ian Brossat et à tous ses semblables dans la classe politique française, ils pourront dorénavant et lors des prochaines échéances électorales si chères à leurs chaires, soustraire de leurs crédits, les voix de celles et ceux toujours solidaires des luttes de libération menées par les peuples, notamment de la lutte héroïque du Peuple de Palestine.







« Camarade » Ian, pratiquer la contradiction dans nos pratiques politiciennes quand il s’agit de la ligne directrice qui exprime à la fois les fondements, les valeurs et la raison d’être de notre parti nous est, nous communistes libanais, la pire des expressions anticommunistes.
Raymond RICHA,
Membre du Parti Communiste Libanais




Aucun commentaire: