dimanche 13 décembre 2009




NOEL 2009 :
Ils l'ont tué une deuxième fois dans sa crèche.


06 septembre 2009

Après les victimes palestiniennes, des enfants algériens convoités dans le trafic illégal d’organes…
Nouvelle révélation dans l'affaire du trafic d'organes dirigé par plusieurs rabbins, dont le rabbin américain Itzhak Rosenbaum : des enfants algériens font partie des victimes convoitées.


Ils sont kidnappés de l'ouest de l'Algérie, puis emmenés malgré eux au Maroc où l'extirpation des organes opère avant de les envoyer aux États-Unis ou en Israël, pour un montant allant de 20 à 100 mille dollars, révèle le journal libanais en ligne "Al-Akhbar".

Le dossier d’enquête sur le démantèlement du réseau international, réseau découvert à New Jersey, cite la ville algérienne de Tlemcen et note l’implication d’algériens, de marocains et d’autres africains parmi les spécialistes dans l’enlèvement d'enfants algériens et leur transfert, à travers la frontière avec le Maroc, vers le lieu d’extirpation.


L'enquête, menée en collaboration avec Interpol, s'est penchée sur le lieu où ces opérations d'extirpation des organes se faisaient; il s'agit de Woujda, à l'est du Maroc.

Par ailleurs, l'accusé Rosenbaum a reconnu son implication dans ce trafic ayant des ramifications avec l'entité sioniste et a signalé que le réseau avait également des activités au Maghreb.

Rappelons que de cadavres de jeunes palestiniens tués par l’armée israélienne eurent le même sort : corps jamais restitués à leurs familles ou restitués après en avoir extirpé les organes.















2 commentaires:

pcfcapcorse a dit…

Enfants algériens kidnappés: Il ne s'agit pas plutôt de OUJDA dans l'est du Maroc, plutôt que "Woujda"dans le sud?

Liban Résistance a dit…

prononciation en arabe