samedi 17 octobre 2009

UN PREMIER PAVE...

« Plomb durci »
L’Onu approuve le rapport Goldstone
vendredi 16 octobre 2009


Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu a repris à son compte vendredi le rapport du magistrat indépendant Richard Goldstone.

Réuni en session extraordinaire depuis la veille à son siège genevois, 25 des membres du Conseil ont adopté une résolution condamnant l’absence de collaboration d’Israël à l’enquête de la commission conduite par le juge juif sud-africain.

Six des membres du Conseil, dont les Etats-Unis font partie, ont voté contre et 11 se sont abstenus.

Le texte demande au Conseil de sécurité de saisir la Cour pénale internationale (CPI) de ce dossier si Israéliens et Palestiniens ne menaient pas eux-mêmes les investigations nécessaires.

Au début du mois, le président palestinien Mahmoud Abbas avait accepté, sous la pression des Etats-Unis, le report au mois de mars d’un texte analogue condamnant Israël, pour son absence de coopération avec la commission d’enquête.

Accusé de traître par la Résistance et critiqué dans son propre camp pour son « erreur politique », Abbas a fait marche arrière et a accepté cette réunion extraordinaire du Conseil.

Quant à l’entité sioniste, elle a tout simplement rejeté le rapport Goldstone.

Le Conseil de sécurité de l’ONU, réuni mercredi à New York, a fermement invité l’entité sioniste à procéder à ses propres investigations sur les accusations figurant dans le rapport.

Mais aussi, Il faut savoir que sur environ 500 pages du rapport, 6 concernent des prétendus crimes perpétrés par la Résistance.
Il s’agit :
1- Du lancement de roquettes sur des colonies sionistes, pendant l’opération « Plomb Durci » ;
2- D’avoir pris des civils comme bouclier humain


L’opération « Plomb Durci » fut déclenchée alors que Gaza était sous un blocus privant 1.500.000 âmes de premières nécessités de survie pour tout être humain.

L’armée d’occupation envahissait Gaza assiégée et déjà profondément meurtrie par toutes les technologies de destruction interdites par la Communauté Internationale et utilisées par cette même armée.


1-
Plomb Durci massacre et occupe…Le peuple de Gaza devait résister.
Un pays dont les sujets subissent à la fois massacres et occupation ne peut que résister : la roquette palestinienne s’abattant sur des colonies qui de surcroît sont construites sur un territoire occupé est parfaitement légitime.

2-
Plomb Durci, de par sa tactique militaire, kidnappait des civils, les utilisait comme bouclier humain et les achevait une fois l’objectif militaire atteint dans tel ou tel autre quartier de Gaza. Ce ne sont pas les témoignages qui manqueront à l’appel.

3-
Goldstone : un premier pavé dans la mare du mensonge sioniste ; le combat pour la vérité ne fait que commencer.

4-
Quant à la Résistance, non seulement elle n’a rien à se reprocher, mais aussi elle est fière de son acte reconnu comme un Droit et elle promet à son peuple de poursuivre le combat jusqu’à la victoire.

Aucun commentaire: