mardi 6 octobre 2009



NOUS AVONS ETE NAIFS UNE FOIS, NE LE SOYONS PAS UNE SECONDE FOIS

Face à la montée de la révolte populaire contre le report du rapport Goldstone décidé par l’autorité palestinienne et son président Mahmoud Abbas, ces derniers, de peur de perdre leur pouvoir collaborateur, tantôt nous promettent des éclaircissements sur ce report, tantôt haussent timidement la voix face à l’Occupation et à ses manœuvres contre Al Aqsa.

Mais aussi et parallèlement, leur police collaboratrice poursuit sa chasse aux partisans en Cisjordanie.



Nous ne voulons pas être trahis et trompés une deuxième fois ; exigeons le départ de Mahmoud Abbas et la démission de son gouvernement.

Vive la Palestine libre,

Vive la Résistance Palestinienne.

Aucun commentaire: