mardi 21 juillet 2009

La Communauté Internationale n'a plus le droit de se taire, car c'est la Paix dans le Monde qui est visée

LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE DEVRA VITE AGIR



Au sujet de la Palestine

Elle devra dans l’urgence exiger la fin du blocus contre Gaza, la destruction totale du mur de l’Apartheid, la libération de tous les détenus et l’arrêt définitif du processus de colonisation qui se poursuit depuis 1948.

Elle devra agir pour qu’enfin un Etat Démocratique voie le jour sur toute la Palestine et où musulmans, juifs et chrétiens puissent enfin vivre en paix. Le retour de tous les réfugiés palestiniens sera le principal objectif de cet état.



Au sujet de la souveraineté du Liban

Elle devra assumer ses responsabilités en mettant fin à l'occupation israélienne de la partie libanaise du village de Ghajar, des collines de Kfarchouba et des Hameaux de Chebaa.

Elle devra réagir aux quotidiennes violations israéliennes terrestres, aériennes et maritimes de la souveraineté du Liban.

Elle devra réagir pour que cessent enfin, tantôt l’inertie de la FINUL face aux violations israéliennes de la résolution 1701, tantôt les tentatives de quelques membres de la FINUL, dans leurs provocations de nos populations et leur atteinte à notre dignité.

Elle devra exiger de la France la libération de notre concitoyen Georges Ibrahim Abdallah.



Concernant la région du Moyen Orient

Elle devra agir pour mettre fin à l’occupation israélienne de territoires arabes, pour exiger le retrait total de toutes les forces étrangères de l’Iraq, le démantèlement de toutes les bases militaires dans notre région et le démantèlement de toutes les armes de destruction massive.

Elle devra réagir face aux visées impérialistes, particulièrement celles des dirigeants français, à travers leur politique constante de déstabilisation des pays de la région du Moyen Orient et de préparation de nouvelles guerres contre nos peuples.



Concernant notre choix de résistance

La Communauté Internationale devra enfin comprendre que l’acte de résistance est et restera notre choix et qu’aucune force, quelle que soit sa technicité et son ampleur de destruction, ne pourra nous le confisquer.

Il faudra qu’elle sache que ce choix est fait à la lumière des résistances des peuples à travers l’Histoire qui ont réussi à préserver et consolider la Paix Mondiale.

Aucun commentaire: