jeudi 14 mai 2009

RENDEZ-VOUS DU LIBAN AVEC LE 7 JUIN 2009

INGERENCE A SON COMBLE ET VOTE UTILE




En ce moment, l’Occident et le régime saoudien font couler à flot leurs dollars pour venir au secours de leurs candidats et pour contrer la poussée des forces de la Résistance, toutes tendances confondues, et de leurs alliés.
Et comme cela ne suffisait pas, l’entité sioniste, après le coup dur porté contre ses réseaux d’espionnage et de terrorisme, s’attèle à menacer jusqu’à déclarer qu’il ne se retirera pas de Ghajar en cas de victoire du Hezbollah.

Encore une fois, tout cela prouve le lien qui lie étroitement l’oligarchie de l’Argent, de la Haute Finance, de la Spéculation et de la Corruption au Capitalisme Mondial et à son gendarme sioniste.

Rappelons aussi que cette oligarchie a toujours combattu, non seulement toute aspiration au changement démocratique puisque ce dernier compromet ses intérêts, mais aussi la Résistance résolument adoptée par notre peuple ; il suffit de se rappeler du comportement de ses représentants politiques lors des derniers combats contre l’envahisseur sioniste.

La classe politique qui hier comptait les heures espérant la liquidation de la Résistance, jusqu’à ne pas hésiter de près ou de loin à collaborer avec l’envahisseur, cette même classe qui depuis l’indépendance de notre pays a défendu un système qui ne reconnaît en chacun de nous que son appartenance confessionnelle, cette même classe qui a défendu les intérêts de l’oligarchie et qui a toujours combattu la moindre initiative en faveur du monde du travail, des jeunes et des familles, ne devra pas s’emparer de nos voix.

Elle pêche les voix par sa canne à pêche confessionnelle et par ses divers appâts de dollar ; elle achète des « consciences » n'ayant rien à branler de la terre à défendre et de la famille à protéger.
Elle n’a de parfum dans sa peau que la logique des profits, se moquant totalement des souffrances et se mobilisant farouchement contre notre peuple, tantôt lorsqu’il revendique la Justice et tantôt lorsqu’il sacrifie ses fils résistants tombés par amour de la terre et des nôtres.

Le 7 juin 2009, notre unique salut viendra de notre forte volonté de la combattre jusqu’à dans l’urne.

L’enjeu du 7 juin est important car cette classe, dont le seul programme est sa double rémunération pour sa soumission permanente à la maudite oligarchie postféodale et néo libérale, et donc par ce biais à l’Impérialisme, et sa fidèle Collaboration avec l’ennemi, ne cèdera pas.
Par le jeu des urnes, elle s’efforcera de conserver un rapport de force en sa faveur.


Malheureusement en face, le tableau se présente avec des compositions et des coalitions générées tantôt par la logique confessionnelle, tantôt par l’idée naïve d’une possible entente avec des contradictions ou des caméléons de tous les bords.

Les forces fondamentales de notre Résistance ne sont pas unies autour de leurs valeurs fondamentales.
Le changement, le vrai, et même la révolution, ne franchissent pas le seuil des chansons patriotiques.

Serons-nous donc piégés et devrons-nous nous résigner ?

Non, mille fois non…

Nous voterons malgré tout et dans toutes les circonscriptions. Nous donnerons nos voix à toutes les composantes de l’Opposition.
Mais aussi nous les donnerons massivement aux candidats de l’initiateur de notre Résistance, le Parti Communiste Libanais, ces candidats qui se présentent sur cinq circonscriptions, à savoir, celle Marjaayoun-Hasbaya pour la candidature de Saadallah Mazraani, celle de la Bekaa Ouest pour la candidature de Farouk Dahrouje, celle de Baada pour la candidature de Tarek Harb, celle de Koura pour la candidature de Semaane Al Kaïss et celle de Zahlé – Centre de la Bekaa pour la candidature de Jihad Al Moualem.



Que l’espoir soit au rendez-vous avec les urnes






Aucun commentaire: