samedi 16 mai 2009

LE POUVOIR ET LA DECISION SE TROUVENT AILLEURS….ET QUE TOUT LE MONDE DANSE





Détrompez-vous, le Parlement Européen est comme une scène dans laquelle on rentre et on danse au diapason de ceux qui, en dehors de cette scène, décident de tout.

Certes, dès fois ils laissent passer quelques textes de loi que nos dix doigts suffisent pour les énumérer, non parce que le Parlement le veut, mais parce que les grands mouvements des peuples d’Europe l’exigent.

Quant aux textes ou propositions de loi compromettant les grands profits, ils ne verront jamais le jour car le pouvoir et la décision est ailleurs ; il est entre les mains de ceux qui décident du destin de nos paysans et de nos pêcheurs.

Il est entre les mains de ceux qui décident de délocaliser nos moyens de production, en quête d’espaces où la main d’œuvre est quasiment gratuite.

Il est entre les mains de ceux qui bradent nos universités et nos lieux de recherche au nom de la rentabilité capitaliste.

Il est entre les mains de ceux qui n’hésitent plus à liquider nos acquis sociaux jusqu’à jeter de familles dans les rues ou pire encore, jusqu’à contraindre nos salariés à renoncer à leurs acquis pour un salaire de misère et pour un pouvoir d’achat frôlant le zéro.

Il est entre les mains de ceux qui s’emparent de nos impôts pour venir au secours de leur système agonisant.

Il est entre les mains de ceux qui pillent les richesses des pays du Tiers Monde et qui liquident toute résistance face à ce pillage.

Il est entre les mains de ceux qui renversent les gouvernements œuvrant pour la liberté et la dignité de leurs peuples.

Il est entre les mains de ceux qui, à coup de blocus, étouffent un million cinq cent mille âmes, ceci pour avoir osé un jour chanté la Liberté

Il est entre les mains de ceux qui détruisent notre environnement jusqu’à compromettre l’existence de nos abeilles, pourvu que la courbe exponentielle de leurs profits se maintienne….


……….
……….
……….

Le rendez-vous du sept juin 2009 n’est pas celui de l’Europe que nous voulons ; il est celui du jeu qui consiste à faire entrer dans la scène d’individus qui savent très bien danser à leur diapason…


Le 7 juin 2009, je m’abstiendrai en allant me recueillir sur un roc toujours résistant d’Oradour sur Glane






Aucun commentaire: