mercredi 4 mars 2009

TOPOLOGIE DU GRUYERE FACE A LA CONNEXITE ANNONCEE







« Paix Maintenant » a révélé que le ministère de l'agglomération de l’entité sioniste planifie la construction de 73300 nouvelles unités coloniales en Cisjordanie et à l'est de la ville occupée d'Al Qods.


Selon « Paix Maintenant », ce ministère a ratifié la construction, d'au moins 15.000 nouvelles unités, alors qu'il existe un projet de 58.000 autres unités qui n'a pas encore été signé.



L'organisation israélienne qui lutte contre le colonialisme s'élargissant dans les territoires palestiniens occupés, a précisé que ses affirmations sont fondées sur des instructions publiées sur le site électronique du bureau de l'Occupation qui est connu sous le nom d’« entrée géographique nationale » et qui comporte des instructions et des cartes qui concernent les projets coloniaux dudit ministère.



Le rapport a dévoilé que la construction de 15156 unités coloniales a été ratifiée, alors que 8950 unités ont été accomplies sur le terrain, tandis que la construction de 58146 autres, n'a pas encore été réalisée.


« Paix Maintenant » poursuit en déclarant, je cite : « Si cette politique d'extension coloniale serait exécutée régulièrement comme un fait accompli sur les territoires palestiniens occupés, cela paralyserait complètement l'idée de la création d'un état palestinien. »".


Enfin, « Paix Maintenant » précise qu’une telle accélération du processus de colonisation des terres palestiniennes occupées fera passer le nombre de colons à 300.000.




Pendant ce temps là, le Président sortant Mahmoud ABBAS nous rabâche encore que le gouvernement d’union nationale, prévue dans le cadre de la réconciliation, devra reconnaître Israël et accepter les accords signés.


Pendant ce temps là, les milices de la Collaboration, appelées « services sécuritaires » poursuivent leur chasse aux partisans ; leur dernier exploit à ce jour, l’arrestation de Mohammad Al Atoum à Jenine.


Pendant ce temps là, la conférence de Charm El Cheikh, boycottait et isolait la Résistance, ce que les forces armées sionistes n’ont pu accomplir à Gaza malgré leur supériorité militaire.




Laissez-moi revenir sur le processus de colonisation en cours d’accélération, en vous suppléant d’excuser mon être mathématicien pour sa manière de comprendre ce processus.


Connaissez-vous le fromage dit « gruyère » ? Une image, dites-vous de ce qui se passe sur cette terre de Palestine occupée ?


Oui, c’est bien de cette image, hélas réelle, qu’il s’agit ; ils commencent d’abord par concrétiser une topologie qui consiste à faire éclater l’espace palestinien plus au moins connexe, en plusieurs petites entités composant à leur tour un espace dont la connexité a totalement disparu.
Cette topologie, réitérée à l'infini, finira par effacer l'espace palestinien
.



Cette dialectique appliquée à la terre de Palestine, pourra ainsi préparer et amorcer la solution finale que tout le monde devine.


Seule la Résistance est capable, parce qu’elle est parfaitement légitime, d’inverser ce processus en rendant à la Palestine sa connexité et sa compacité.


4 mars 2009
Raymond RICHA

Aucun commentaire: