dimanche 1 mars 2009

La Résistance a fait son choix…A vous maintenant de vous décider




Si le président sortant souhaite sincèrement la réconciliation, il devra alors abandonner définitivement la thèse de la Collaboration.

Depuis 1948 « on » collabore, et cette ligne politique menée depuis n’a prouvé qu’une chose : l’entité sioniste se moque des accords conclus et poursuivra, à moins que la Résistance l’expulse définitivement de la Palestine, de toute la Palestine, sa ligne tracée en 1948, à savoir : l’occupation des terres, la poursuite du processus de colonisation par purification ethnique et le fascisme.


Les factions palestiniennes ont le devoir de bâtir enfin leur unité et de la consolider autour de cette simple idée : désormais, nous conjuguerons au présent, come au futur, le verbe « résister ».


Epousant l’image projetée par un fragment des écrits de Mahmoud Darwich, l’âme résistante est descendue pour se loger définitivement dans chaque pierre de cette terre de Palestine. Quoi qu’ils fassent, malgré les dollars et euros qui coulent et couleront à flot, malgré leur suprématie militaire qui n’aura comme souci que la destruction de la vie, ces pierres composeront l’ultime résultante : un et un seul Etat Souverain et Démocratique, soucieux des siens qu’ils soient musulmans, juifs ou chrétiens.

1er mars 2009
Raymond RICHA

Aucun commentaire: