samedi 28 février 2009

Le pendule de toutes les contradictions



L’entité sioniste exhorte les dirigeants internationaux à fournir une aide à la bande de Gaza sans lever leur boycott diplomatique à l'égard du mouvement islamiste Hamas, qui contrôle le territoire côtier


"Il est nécessaire d'apporter une aide à Gaza sans accorder de légitimité au Hamas", a déclaré la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni à l'issue d'entretiens avec George Mitchell, émissaire américain au Proche-Orient.

Les Etats-Unis, l’entité sioniste et l'Union européenne évitent de traiter avec le Hamas en raison de son refus de renoncer à la violence et de reconnaître l'Etat juif ainsi que les accords de paix conclus dans le passé.

Certains responsables occidentaux ont toutefois proposé récemment d'associer le Hamas aux efforts de paix. Mercredi, le secrétaire britannique au Foreign office a ainsi estimé qu'il serait "bon" de discuter avec le mouvement islamiste.

Le Premier ministre turc s'est rallié à ce point de vue jeudi en déclarant à Mitchell - qui était reçu à Ankara avant de gagner Tel Aviv - qu'il était souhaitable que Washington traite avec le Hamas pour faire avancer le processus de paix.


Ils oscillent dans leurs contradictions…enfin la preuve de la victoire de la Résistance

Aucun commentaire: