vendredi 27 février 2009

HOUSSAM...



Jeudi 26 février 2009, Choujaïa, Est de Gaza

Le citoyen Houssam Mohammad Abdallah Halles, 30 ans, est mort après une longue souffrance d’une maladie cardiaque causée par le blocus imposé par l’Occupation et interdisant l’acheminement des soins et de tous les moyens de traitement médicaux.

Depuis le début de ce blocus à ce jour, le nombre de personnes décédées faute de soins s’élève à 291.

L’Occident et tout particulièrement l’Europe, qui ont été non seulement complices de ce blocus, mais aussi qui l’ont soutenu par tous les moyens, devront être fiers de ce bilan.


Si Justice il y a, elle devra désormais poursuivre, non seulement les criminels de guerre sionistes mais également tous les dirigeants occidentaux et arabes qui participent directement ou indirectement à cet acte barbare ou encore qui le soutiennent.


DEUX CENT QUATRE VINGT ONZE VICTIMES D’UN BLOCUS
UN BILAN QU’AUCUNE SOCIETE CIVILE N’AURAIT PERMIS EN EUROPE OU AUX U.S.A.

ET ILS OSENT NOUS DONNER DES LECONS SUR LA DEMOCRATIE OU ENCORE SUR LES DROITS DE L’HOMME

PIRE ENCORE, PARMI NOS INTELLECTUELS « ARABES », IL Y A CEUX, COMME UN CERTAIN LIBANAIS DU NOM D’ANTOINE SFEIR, QUI SE PERMETTENT DE NOUS DISCOURIR SUR LA LAICITE ET LA DEMOCRATIE DANS NOS PAYS RESPECTIFS, CECI A PARTIR DE TRIBUNES QUE LEUR OFFRE L’OCCUPATION SIONISTE
LA VERMINE EST EN NOUS ; ELLE NOUS RONGE
CEPENDANT ELLE TREMBLE CAR ELLE DEVINE POINTE AUX HORIZONS UN TSUNAMI QUI L’ANEANTIRA

Aucun commentaire: