dimanche 8 juin 2008

une rencontre...







LIBAN
7 juin 2008

RENCONTRE PCF – PCL



Lors de sa visite au Liban, au sein de la délégation française qui accompagna Nicolas SARKOZY, Marie Georges BUFFET, Secrétaire Générale du Parti Communiste Français, avait rencontré son homologue libanais Khaled HADADAH, en présence de Marie Nassif DEBS, membre du bureau politique du Parti Communiste Libanais.


A cette rencontre, il a été évoqué la position du Parti Communiste Libanais au sujet de l’accord interlibanais de Doha et a été précisé que l’unique apport positif de cet accord, signé par l’Alliance des forces de la bourgeoisie libanaise au pouvoir et l’Opposition, réside dans le fait d’avoir pu retarder l’éclatement d’une nouvelle guerre civile confessionnelle.


Cependant, ce même accord a fait reculer le Liban de dizaines d’années du fait d’un retour à la loi dite « loi 1960 », avec tous ses méfaits : désagrégation confessionnelle de la société libanaise et partage du pouvoir entre les représentants de la bourgeoisie et ceux du résidu féodal.


Les rôles respectifs des états et gouvernements, sur les plans régional et international, et leurs ingérences dans le conflit interlibanais furent également mis en exergue.


En conclusion, les deux parties précisèrent qu’aucune solution ne pourra mettre un terme final à la crise libanaise si elle ne comporte pas de réformes profondes avec comme introduction l’abolition du confessionnalisme dans toutes les sphères de la vie et des activités, publiques comme privées.


Le Parti Communiste Français a enfin renouvelé son soutien aux efforts du Parti Communiste Libanais ainsi qu’à ses luttes pour la consolidation de la démocratie et la préservation de la Paix Civile au Liban.




8 juin 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: