jeudi 12 juin 2008

Sanioura persiste...et signe

Fouad SANIOURA persiste dans sa logique d’éradiquer toute volonté et tout acte de résistance sur le moindre mètre carré de notre Sud.

Toutes les violations sionistes de notre souveraineté, ceci depuis Août 2006, ne suffisent pas et selon lui, il faudra aller plus loin.

Ainsi, il vient d’apposer sa signature à la mise en place d’une « zone neutralisée » et la formation d’une équipe chargée de la « sécurité » composée de responsables militaires des deux armées israélienne et libanaise ainsi que des éléments de la FINUL.

Tout acte de résistance dans ladite zone, la moindre volonté de venir en appui à notre armée incapable seule à tenir face à la puissance militaire sioniste seront désormais considérés comme une atteinte à la « sécurité ».

Encore une fois, autour de quelques maudites tasses de thé, les veilleurs à la « neutralisation » de notre Sud et à sa « sécurité » seront à l’œuvre.

Quant à l’agresseur de tous les temps, il aura ainsi entre les mains l’outil efficace officialisé par le Premier des autorités exécutives libanaises qui lui permettra de trouver mille et une justifications de ses agressions à venir.



Aux yeux de Fouad SANIOURA cela ne suffit pas : refusant le retour à la souveraineté du Liban de nos territoires toujours occupés, il s’attèle à les mettre sous l’égide des forces de l’ONU, ainsi quoi satisfaire encore plus l’entité sioniste…


Il ne nous reste plus qu’à prier Dieu afin qu’il n’aille pas encore plus loin dans sa collaboration en permettant à l’entité sioniste de s’emparer définitivement de notre ressource bleue.



Serait-il également premier ministre de l’ « Etat d’Israël », mille fois plus efficace qu’Ehud Olmert ?


12 juin 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: