mercredi 21 mai 2008

victoire de la Paix Civile et échec de la Collaboration

L' accord à Qatar est finalment signé par les deux parties.

Contrairement à ce que déclarent des milieux politiques et des médias, il y eu des vainqueurs et des vaincus.

Les vainqueurs sont tous les martyrs de la Résistance tombés lors des derniers combats face aux tentatives de compromettre notre capacité à résister et de provoquer la sale guerre civile, ainsi que cette grande majorité de notre peuple qui est et restera attaché à sa Résistance, tout en étant autant attaché à la Paix civile. C'est en cela que nous pouvons nous féliciter.

Les vaincus sont tous ceux qui portèrent jusqu'au bout, espérant avoir un appui américano-arabo-sioniste, l'esprit, la lettre et la pratique de la Collaboration.

Ceci dit, cet accord comporte ses failles et ses contradictions qui interpellent à la fois une lecture critique, notre méfiance, notre vigilance et notre lucidité.

LIBAN RESISTANCE livrera à ses amies et amis sa lecture critique du document qui a été signé par les deux parties en l'abordant sous l'angle des chapitres qui suivent :
Identité et identités
La Résistance - sa portée à la fois historique et multidimensionnelle
Le Confessionnalisme : une réaction cyclique permettant à chaque fois de retarder le vrai remède à tous les maux de notre société

Aucun commentaire: