mardi 29 avril 2008

instantanés et manoeuvres...

DOUZE APPAREILS VIOLANT NOTRE ESPACE…DES MANOEUVRES MILICIENNES FASCISTES…ET DES INSTANTANES NUMERIQUES


Notre Liban témoigne ces jours-ci d’une recrudescence d’évènements et d’activités ciblant simultanément l’Opposition, les forces démocratiques aspirant à la souveraineté de notre pays, à la justice sociale et à la paix civile ainsi que notre Résistance.

Pendant que notre Président de l’Assemblée Nationale multiplie ses efforts pour le dialogue et pour une solution pacifique à la crise qui secoue notre Pays depuis Août 2006, les forces fascistes multiplient leurs manœuvres d’entraînement paramilitaire sur une partie du territoire.

Welch et ses fidèles libanais mènent leur plus féroce campagne de dénigrement et de mensonges ciblant l’attachement de notre Général Michel Aoun au profond changement auquel notre peuple et particulièrement sa jeunesse aspirent.

Quant à Walid Joumblatt, organisant les sorties de l’Internationale Socialiste dans la banlieue sud de notre capitale, en vue d’acquérir les instantanés numériques des lieux, il s’affole et crie au scandale lorsque le moindre doute se manifeste quant à la sincérité de ce mouvement, connu pour sa fidélité et son soutien absolu à l’entité sioniste d’Israël et surtout pour le rôle qu’il avait joué pendant l’agression de juillet-Août 2006.

Walid Joumblatt, dans sa croisade contre « l’Etat dans l’Etat », s’indigne face à la moindre vigilance, alors que tout le monde admet que la principale cible de l’ennemi est cette résistance qui a pu vaincre la première puissance militaire de notre région et détruire le mythe d’une armée qui ne serait jamais vaincue.

Le voilà dénonçant « l’Etat dans l’Etat », tout en ayant la bouche cousue quant aux manœuvres paramilitaires de ses alliés fascistes sur une partie de notre territoire.

Le voilà tellement à l’œuvre pour des instantanés numériques au point d’ignorer les douze appareils de l’aviation israélienne violant l’espace aérien de son pays et survolant sa tête résonnant au diapason de son Internationale Socialiste.

Peu importe pour nous que ce tout petit monde de David Welch s’agite.

Peu importe pour nous que ces marionnettes s’affolent dans leur mouvement de girouette au moindre souffle de vent venu de la Maison Blanche.

Notre destinée est entre les mains d’hommes libres veillant à la maman qui chérit les siens, à l’enfant qui s’efforce, sous la lumière d’une bougie, à rédiger sa phrase, à l’étudiant qui manipule l’équation, à l’ouvrier qui bat le fer et malaxe le béton et au paysan qui, malgré la BASM, fierté technologique de l’Internationale Socialiste, laboure la terre.

Parmi ces hommes libres, nous identifions Nasrallah, Père de la Résistance, les Michel comme Aoun et Soleimane, les Berri, Frangié, Karamé et tant d’autres encore…
Mais aussi et surtout ces femmes et hommes hezbollah, Amal, communistes, nassériens, nationalistes, progressistes socialistes fidèles à la pensée de Kamal Joumblatt, divers partis de gauche ou de droite démocratique, toujours prêts, comme hier, à répondre d’une seule voix : Présents dans l’acte résistant, dans toutes ses dimensions.


29 avril 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: