jeudi 24 avril 2008

Etat fort d'une stratégie de défense nationale !!!

STRATEGIE DE DEFENSE NATIONALE D’UN ETAT FORT SEUL GARANT DE LA SECURITE DE TOUS LES CITOYENS !!!!


Al Safir, 24 Avril 2008

Dans son entretien avec le journal Al Safir, monsieur Walid Joumblatt avait déclaré qu’à terme, l’arme résistante sera entre les mains d’un Etat fort garantissant à tous justice et sécurité…

Plus loin, il ajoutait que Hezbollah devra admettre que cet Etat défendra tous les citoyens, les chiites compris, et que ce ne sera pas l’arme résistante, seule, qui le fera…

Ce refrain d’un Etat fort, seul garant de la souveraineté de notre Liban et de la défense des citoyens, maintes fois répété par le dirigeant socialiste, n’est pas une nouveauté fraîchement sortie des poubelles de l’Histoire.
Avant lui, les dirigeants fascistes libanais l’avaient répété et combiné avec l’autre thèse qui affirmait que, face à l’entité sioniste, la force du Liban réside dans sa faiblesse.

Ironie de l’Histoire : un refrain et une thèse farouchement combattus par Kamal Joumblatt, à l’époque où il appela, avec le camarade Georges Haoui, les citoyens aux armes, pour défendre la cause et la Patrie…

Dans ce même entretien, plus loin, Walid Joumblatt admet finalement l’idée d’une stratégie de défense nationale émise par notre Résistance.

Mais franchement à quelle stratégie pense-t-il ?

Serait-ce celle d’un Etat simultanément fort à l’intérieur et face à un pays arabe limitrophe, d’un Etat complètement soumis à l’entité sioniste, transformant notre pays en une grande base par laquelle toutes les manœuvres américano sionistes partiraient ?

Certainement, ce Liban là aurait droit à toutes les nouvelles technologies de l’armement pour deux raisons :

1- du fait de l’abandon national et de la complète collaboration avec l’ennemi, la problématique de la défense du Sud serait définitivement résolue et les frontières seraient ainsi bien ouvertes à toutes les convoitises sionistes

2- l’armement, entre les mains de l’Etat fort, serait exclusivement utilisé, non seulement contre toute émeute ou révolte populaire ébranlant l’ordre de la collaboration et du fascisme, mais aussi contre toute conscience collective de la nécessité de la résistance

Cette stratégie là, fondamentalement contradictoire à celle souhaitée par notre Résistance, est très certainement celle d’une défense nationale de l’entité sioniste menée au-delà des frontières, sur notre terre, et pour pérenniser la soumission de notre Liban, ainsi devenu fer de lance à d’autres convoitises encore, jusqu’à l’accomplissement du Nouveau Moyen Orient.

Belle stratégie que Welch cherche vainement à nous imposer, à travers sa logique qui se résume par la résolution 1559 ?

Bravo Walid Joumblatt qui s’acharne alors à nous la rappeler jusqu’à nous faire avaler la couleuvre.


Mais aussi, ce même Walid a oublié dans son fameux entretien de citer les faits réels suivants enregistrés par les forces de la FINUL :

1- Pour la période de Février 2008, 282 violations de notre espace par l’aviation sioniste

2- Pour la période de Mars 2008, 692 violations

3- Rien que pour la première quinzaine d’Avril 2008, 476 violations


Décidemment, des faits historiques, chiffres à l’appui, n’intéressent ni Walid Joumblatt et ni surtout David Welch…


Raymond RICHA
24 Avril 2008

Aucun commentaire: