mercredi 30 avril 2008

1er Mai...




CONTRE LA PAUVRETE ET LA FAIM QUE GENERE LA POLITIQUE ECONOMIQUE DU POUVOIR

POUR LE CHANGEMENT S’ARTICULANT AUTOUR DE DEUX PRINCIPALES REFORMES : POLITIQUE ET ECONOMIQUE

ET SE TRADUISANT DANS L’IMMEDIAT PAR

L’AUGMENTATION DU MINIMUM DES SALAIRES
ET
UNE POLITIQUE DE SOUTIEN ET DE DEVELOPEMENT DE TOUS LES SECTEURS ECONOMIQUES, SANS AUCUNE EXCEPTION

LE PARTI COMMUNISTE LIBANAIS

APPELLE À UNE GRANDE MANIFESTATION
LE PREMIER MAI

10 heures 30, rassemblement et départ de la manifestation :
Place Habib Abou Chahla (Unesco)

Arrivée prévue devant le Sérail




Maman, tu allaites encore, tout en étant privée de pain et de lait pour les tiens

Papa Ouvrier, technicien ou cadre, fonctionnaire ou simple agent du privé, dès l’aube tu multiplies les efforts en pratiquant plusieurs petits boulots car ton métier ne suffit plus ; puis en fin de journée, tu rentres fatigué, sans pouvoir m’accompagner dans mes devoirs d’écolier

Papa Paysan, tu laboures la terre sans te soucier des sous munitions de la mort

Grand frère pêcheur, dans ce petit port de Tyr, tu prends le large sans te soucier des vedettes de la haine et de la mort qui te guettent

Frère écolier, malgré la pauvreté qui te ronge, tu rédiges ta page, souvent sous la lumière d’une bougie

Sœur étudiante, du banc des universités, tu manipules tes équations différentielles, avec ce maudit souci d’une fin de journée qui te replonge dans le manque d’un confort minimum et d’un ouvrage, pourtant nécessaires à tes études, mais tellement chers au point qu’ils te sont interdits

Grands Parents, malgré le passé de vos efforts, ce pouvoir vous ignore car désormais non rentables ;

mais aussi, têtus comme ce peuple du Pays des Cèdres,
vous répondez : Présents quand il s’agit de la moindre solidarité familiale


En ce premier Mai
La Place et la Rue sont à vous
Elles doivent résonner à vos pas



30 avril 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: