samedi 22 mars 2008

Technologie de toutes les haines...


Ils mobilisent la pointe de leur technologie, pour faire face aux résistances des peuples




Un soldat robotisé bientôt dans les rangs de Tsahal


Elbit Systems présentera un soldat robot portable en mesure de pénétrer seul en zone ennemie, de jeter une grenade et de tirer sur l'ennemi.

Son nom : VIPER

D'une dimension semblable à celle d'un petit téléviseur, ce robot a été pensé pour réduire le risque de combats au corps à corps entre Tsahal et ses ennemis.
Equipé d'une caméra vidéo, d'un système de détection et de désamorçage des explosifs, le soldat robot tout terrain peut éviter les obstacles du terrain, tels des escaliers.
Tsahal équiperait ses forces terrestres du VIPER après avoir réalisé des tests préliminaires.
Le groupe israélien entend également équiper les services de sécurité étrangers ainsi que les forces américaines postées en Irak et en Afghanistan.

Il faut savoir que l’actuel Président Israélien avait promis cette nouvelle technologie suite aux lourdes pertes subies par l’armée israélienne au Liban en juillet 2006.




Le tank "Merkava 4", fleuron des blindés de l’armée israélienne



"Merkava 4" est opérationnel depuis 2004.

Ce tank est capable, lorsqu'il est en mouvement, de tirer sur une cible qui bouge.

Il a également montré sa capacité d'atteindre des hélicoptères.

Utilisé pendant la seconde guerre du Liban, cet appareil a fait récemment l’objet de quelques améliorations techniques.

Il est dorénavant protégé grâce à des puces minuscules placées sur ses coins qui lui permettraient ainsi de ne pas être touché par aucune arme anti tank.




Fuel-Air-Explosive (FAE), fleuron des obus


Connu également sous le nom de bombe thermobarique, cet obus déclenche les effets suivants :

Mort instantanée des personnes situées à proximité du point d'impact

Celles présentes à la périphérie risquent de souffrir de nombreuses blessures internes et donc invisibles, y compris l’éclatement des tympans et l’écrasement des organes internes de l’oreille, de graves commotions, un éclatement des poumons et des organes internes


La destruction, la mort et les blessures sont causées par une onde de choc se propageant à trois kilomètres par seconde.

Une amélioration de la performance est obtenue en ajoutant un surplus de métaux au mélange explosif, l'aluminium et le magnésium étant des métaux de choix.

Au lieu de blessures par fragments d'obus, un dispositif thermobarique produit un effet de souffle.
Chaque type de tissu, en interagissant avec l'onde de choc, est comprimé, étiré, tordu ou désintégré par une surcharge en fonction de ses propriétés physiques.
Les organes internes qui contiennent de l'air (les sinus, les oreilles, les poumons et les intestins), sont particulièrement vulnérables à l'explosion.

Aucun commentaire: