lundi 31 mars 2008

Nicolas SARKOZY s'applique à étouffer la vérité...



Bruno Guigue, sous-préfet de Saintes en Charente-Maritime, est démis de ses fonctions par Madame Alliot-Marie, ministre de l'intérieur.

Son crime ? Un texte publié et dans lequel il s'en prend au lobby pro israélien en France.

Les phrases reprises en boucle qu'on lui reproche sont :
« À propos de terrorisme, l'État d'Israël, qui plus est, peut se targuer d'un palmarès hors compétition. (.) Ses admirateurs occidentaux doivent certainement s'extasier sur les prouesses d'une armée capable de tuer aussi aisément des enfants avec des missiles. Ils doivent aussi se confondre d'admiration devant les geôles israéliennes, où grâce à la loi religieuse, on s'interrompt de torturer durant le shabbat. »


Bruno Guigue a dit la vérité en tant que citoyen, et non dans l'exercice de sa fonction de sous préfet
Il doit donc être limogé, « démocratie sarkozienne » oblige


Le Peuple de France, celui des philosophes des Lumières, des JAURÈS et MOULIN, devra mobiliser tous les efforts et tous les moyens pour exiger la levée immédiate des sanctions contre Bruno Guigue
Mobilisons-nous avant qu’il ne soit trop tard

Aucun commentaire: