dimanche 16 mars 2008

COLLABORATION, COLLABORATION, COLLABORATION….



Nabil Amr, membre du conseil du mouvement du Fatah, conseiller du président de l'autorité palestinienne et chargé des affaires médiatiques, a déclaré qu'il n'y aura pas de dialogue avec Hamas tant que ce mouvement ne reconnaît pas officiellement l'entité sioniste et ne renonce pas à la résistance.




La première fronde de la première Intifada a définitivement tourné la page de la soumission qui nous a humiliés depuis plus d’un demi siècle.


Une ère nouvelle souffle depuis, non seulement sur la terre de Palestine, mais aussi dans le moindre recoin de la Nation Arabe : l’acte résistant dans toute sa splendeur, de toutes les couleurs, tantôt pacifique, tantôt violent quand il le faut, tantôt solidaire par la plume qui rédige, jusqu’au poème qui chante nos amours, nos souffrances et nos luttes.


Cette ère nouvelle n’a pas été décrétée par les puissances, tant en Orient qu’en Occident ; elle le fut par les bras de nos résistants tombés, hier au Pays des Cèdres et des inventeurs de l’Alphabet, aujourd’hui en Palestine, terre de trois messages d’amour.


Ils l’ont décrétée ; nous l’adoptons jusqu’à la naissance d’une et d’une seule Palestine qui chérira tous ses enfants, musulmans, juifs et chrétiens.

Que les trônes d'Orient et d'Occident tremblent…

Que les solidarités de toutes les couleurs, de toutes les races et de toutes les langues se multiplient…


16 mars 2008

Raymond RICHA

Aucun commentaire: