jeudi 28 février 2008

Saïda victime...

Saïda victime de l’indifférence du gouvernement Sinioura et de ses alliés…

Un flanc complet de la montagne d’ordures déposées sur les côtes de l’antique Sidon s’est effondré, venant ainsi polluer les eaux maritimes, ceci suite aux derniers tremblements de terre ayant secoué cette région.

Cette pollution aura de néfastes conséquences sur l’activité de nos pêcheurs, la faune maritime devant en souffrir et les filets de pêche risquant fort de ne recueillir que des déchets de toutes sortes et de se détériorer.

La municipalité de Saïda appelle au lancement immédiat d’un programme d’urgence en vue d’éradiquer définitivement cette pollution ; cependant des milieux politiques s’attèlent en ce moment à torpiller ses efforts……
Encore une preuve de plus que les vraies urgences au pays des cèdres ne sont nulle part inscrites au calendrier de Sinioura et de ses alliés, l’unique et absolue urgence du moment, pour eux, étant de soumettre notre peuple au diktat américano sioniste.

L’antique Sidon n’est pas au rendez-vous avec ceux qui nous gouvernent…Mais un jour viendra où la justice lui sera rendue.


28 février 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: