dimanche 24 février 2008

NOUS NOUS DEFENDRONS...

Discours de Sayyed Hassan Nasrallah, lors de la commémoration de la semaine du martyre d’Imad Moughnieh
(extraits)

22 février 2008

Sur la décision de guerre
La décision de guerre a été décidée par Israël, et ce, depuis 1948 ; tandis que nous avons décidé de nous défendre et défendre le Liban.
Il en est de même pour ce qui est de la décision d’une « guerre ouverte » ; elle a été décidée par Israël depuis 1948….
…………………
…………………

Sur l’assassinat de Moughnieh
L’enquête sur l’assassinat de Moughnieh relève exclusivement de la responsabilité syrienne car ce crime a été commis sur le sol syrien.
…………………
…………………
Les israéliens parlent de couper des têtes à travers des assassinats de nos dirigeants pour affaiblir les forces de notre Résistance.
Nous sommes convaincus qu’Israël est responsable de cet assassinat.
…………………
…………………

Sur les décisions prises par des pays concernant leurs ressortissants et leur présence sur le sol libanais
Nous sommes très surpris par les pays qui ont décidé de fermer leurs centres et d’aviser leurs citoyens.
…………………
…………………

Sur la nécessité et la condition d’un dialogue national
Nous soutenons toujours un dialogue national qui mène à une stratégie de défense nationale.
…………………
…………………

Sur la disparition d’Israël
La fin d’Israël est inéluctable du fait d’un cheminement historique et des éléments objectifs suivants :
· Son existence est étrangère et soudaine
· Israël existe grâce à un appui extérieur
· La persévérance et la détermination de la Résistance Palestinienne
· La dénégation surtout populaire, mais aussi celle de certains pays arabes
…..J’ai déjà cité Ben Gourion qui avait déclaré, je cite : « Si Israël perd une guerre, alors elle cessera d’exister ».
…………………
…………………

Sur la majorité populaire
Les forces au pouvoir déclarent que l’après 14 février 2008 sera différent, faisant comprendre par là qu’elles sont majoritaires dans le pays.
Je leur suggère deux propositions :
1. Je propose que les deux parties organisent deux manifestations, sans aucune évocation des martyres et sur des revendications politiques et voyons qui, de la majorité ou de l’opposition, rassemblera le plus
2. Déterminons par comparaison laquelle était plus populaire, la commémoration de l’Alchoura dans la banlieue sud ou la manifestation du 14 février sur la Place des Martyres ?
…………………
…………………

Sur le refus permanent de l’entente nationale
Les forces du 14 février espèrent voir réaliser un scénario de guerre dans la région qui achèvera le Hezbollah. C’est pour cette raison qu’elles patientent en refusant toute sortie de la crise et en torpillant en permanence toute tentative de réconciliation nationale.
…………………
…………………

Sur le tribunal international
On nous rabâche de nous nous référer au tribunal international chaque fois que notre pays est attaqué.
Qu’a-t-il fait ce tribunal lorsque nos enfants de Qana furent assassinés ?......
Quel est ce tribunal international dont le Procureur Général réside à Maarab (Samir Geagea) et le Juge à Clémenceau (Walid Joumblatt) ?
…………………
…………………

La Résistance plus que jamais déterminée
Nous sommes prêts à défendre notre pays et à les affronter s’ils comptent nous attaquer.
En cas de guerre, nous lutterons et combattrons.
L’armée d’Israël sera vaincue et cette entité, dépourvue de son armée, périra.
La stratégie de la Résistance Libanaise est de défendre le Liban.
Mais aussi il faut savoir que la légitime défense est différente lorsque nous sommes assassinés en dehors du Liban. Nous nous défendrons par la méthode et dans l’espace que nous choisirons, au moment opportun et avec le moyen approprié.
…………………
…………………

1 commentaire:

Anonyme a dit…

On pourra avoir le discours traduit entièrement svp