mardi 26 février 2008

61%........OUI MAIS…




Le Centre des Recherches et des Informations de Beyrouth a procédé à un sondage auprès de l’opinion publique sur les questions suivantes :

1- Soutenez-vous l’action permettant la chute de l’entité sioniste ?

2- Soutenez-vous le droit légitime de la Résistance de réponse à l’assassinat de Moughnieh ?

3- Pensez-vous que cette réponse ne ciblera pas les populations civiles ?

4- Pensez-vous que l’actuel gouvernement ne soutiendra pas la Résistance, dans le cas d’une nouvelle agression ?

Les résultats de ce sondage :

1- 85%

2- 61%

3- 61%

4- 53%


Permettez-moi de réagir à ce sondage et à ses résultats.

1- La chute de l’entité sioniste est un processus historique, certes lent, mais inéluctable d’abord du fait des conditions objectives nécessaires et non suffisantes dans lesquelles ce processus se développe.
A supposer donc que 99,99% de nos compatriotes ne soutiennent pas l’effort en vue de la chute de cette entité, ça serait alors, de notre part, une faute grave de ne pas admettre ce processus.

2- La Résistance ne cherche pas la moindre légitimité de ses actes ; elle est historiquement naturelle et logique, et donc, nécessaire.
A supposer que 99,99% de nos compatriotes ne reconnaissent pas son supposé « droit légitime » de répondre à l’agression, croiriez-vous qu’un tel résultat modifierait la marche l’Histoire ?
A titre d’exemple, la Résistance Française, pendant l’occupation nazie, n’a jamais eu à son crédit 61% de français la soutenant. Pourtant sa victoire était inéluctable…

3- L’authenticité d’une résistance se mesure, entre autre, par sa capacité d’identifier l’ennemi, de bien viser avant de frapper là où il le faut et quand il le faut.


4- Jamais un gouvernement de nature vichyste soutiendrait concrètement la Résistance.

Un tel gouvernement agira toujours selon sa logique de collaboration.



26 février 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: