mardi 22 janvier 2008

Solidarité des peuples avec Gaza...une nécessité historique

Gaza...22 janvier 2008...07h 11 min, heure de Paris

BUSH est venu au Moyen Orient dans une tentative d’asseoir une sainte alliance des dirigeants arabes contre le prétendu danger perse et en vue d’écraser toute résistance, à commencer par celles des peuples irakien, palestinien et libanais.

BUSH est parti et voilà que Gaza récolte les fruits du grand pari arabe sur la prétendue bonne foi d’un criminel de guerre en Iraq….

BUSH s’est envolé vers son pays, satisfait de sa tournée moyen orientale ; mais l’Histoire le rattrape et vient de lui infliger une gifle : l’annonce d’une récession économique aux Etats-Unis, suite à l’amorce d’un effondrement boursier, pilier fondamental du capitalisme mondial.

Que faire alors ?

Les peuples arabes devront enfin prendre conscience :

1- que le sol, seule ressource de leurs fruits, leur appartient et qu’ils seront les seuls à pouvoir le protéger et le défendre, face à l’expansion et à l’occupation pour lesquelles leurs maîtres ont été complices et collaborateurs, depuis plus d’un demi siècle

2- qu’ils sont les seuls créateurs de toutes les richesses matérielles et intellectuelles, richesses pillées en permanence par leurs maîtres et sous l’œil protecteur des dictatures veillant à l’ordre social

Nos peuples devront enfin se poser, non pas la question qui débute par « pourquoi ainsi ? », mais plutôt celle qui commence par « Comment ainsi et comment agir… ? ».

Quant à aujourd’hui, la lutte se cristallise sur le sol de Gaza qui nous interpelle tous, sans exception ; nous devons dans l’immédiat faire pression pour que le blocus, tout au moins sur sa façade égyptienne, soit levé.
Nous devons forcer nos dirigeants à mettre immédiatement en œuvre tous nos moyens de pression économiques en vue de l’arrêt immédiat de l’agression et de la levée du blocus.
Nous devons enfin faire pression pour que le peuple palestinien retrouve dans l’immédiat l’unité de ses territoires et de sa Résistance

Mais aussi tous les peuples à travers le monde sont concernés, car l’impérialisme, giflé par sa crise capitaliste, n’hésitera pas à sacrifier encore plusieurs millions d’âmes innocentes, sacrifice qui à ses yeux, est la seule issue à sa crise.

Après leurs préparatifs en cours de désignation de l’Iran et de la Résistance Arabe, comme étant deux des causes principales de leur actuelle crise et des méfaits de leurs propres contradictions, BUSH et ses maîtres de la grande industrie militaire américaine, soutenus par leurs valets occidentaux, n’hésiteront pas à déclencher une nouvelle guerre qui, cette fois-ci, non seulement embraserait toute la région moyen orientale, mais aussi atteindrait l’Europe et le reste du monde.

Les peuples de tous les pays devront sans tarder faire pression sur leurs dirigeants respectifs pour que l’agression et le blocus israéliens contre Gaza, prémisses d’une nouvelle guerre dans la région, cessent immédiatement sans aucune condition préalable.



22 janvier 2008
Raymond RICHA









Aucun commentaire: