vendredi 25 janvier 2008

Le porte-parole d'Olmert au Pays des Cèdres vous parle...



Une fois encore le porte-parole des criminels au pouvoir en Israël a de nouveau menacé son peuple et s’est acharné sur la Résistance.

Dans ses dernier propos et déclarations, il s’était exercé à son habituelle acrobatie intellectuelle pour chercher un lien entre les derniers mouvements de grève et une prétendue volonté de mettre en échec son tribunal international.
Comme d’habitude, plongé dans son monde virtuel, il finit par y croire et s’acharne à démontrer une espèce de quadrature du cercle.

Plus loin, il déclara que les attentats au Liban se poursuivront en n’écartant pas le kidnapping de ressortissants étrangers… Il est bien placé pour prédire de tels actes puisqu’il est le porte-parole du Mossad : à la fois seul acteur, initiateur et soutien direct ou indirect aux groupuscules terroristes qui jouent son jeu.

Encore plus loin, il s’acharna contre notre Résistance en l’accusant de préparer une nouvelle guerre, reprenant ainsi à son compte les mêmes accusations de criminels comme Olmert…

Enfin, avec cynisme et hypocrisie, il s’était permis à appeler au respect des droits des réfugiés palestiniens, dans l’attente de leur retour dans leur pays.

Quoi répondre à cette collaboration avec l’ennemi clairement affichée ?

Quoi dire d’un chef du prétendu parti progressiste socialiste qui, au lieu de soutenir son peuple dans sa lutte pour le pain, le chauffage et la lumière pour tous les foyers, s’acharne à démontrer que ce vaste mouvement populaire de protestation n’est qu’une tentative de faire échec à son tribunal ?

Une nation qui se respecte et attachée à sa souveraineté nationale, une nation qui se soucie de ses sujets aurait depuis longtemps traduit en justice Monsieur Walid Joumblatt, pour collaboration avec l’ennemi.


25 janvier 2008
Raymond RICHA

Aucun commentaire: