mardi 11 décembre 2007

Joyeux Noël

Noël, fête de tous les enfants
plus jamais ça….



Plongée dans la misère absolue
Tout en rêvant de pouvoir vendre
Ses produits étalés sur le trottoir
Elle épouse pour un laps de temps
Son petit cahier

Qu’écrit-elle ?
Sinon des mots et des chiffres
Qui devraient lui donner
Une lueur d’espoir
De voir un jour son destin
L’arracher à jamais de sa misère

Aura-t-elle une chance
De survie ?
Echappera-t-elle aux obus
De la dernière technologie de l’Occident
Semblables à ceux
Par une nuit sans étoiles
Fauchèrent à Qana
Des innocentes vies de son âge ?

De ses sales doigts
Rongés par cette misère
Elle aligne les mots
Comme pour dire
A ceux qui nous gouvernent
Partez sans jamais revenir

Beauté infinie
Souffrance d’un peuple
Asymptote à mes pensées
Par tes écrits j’apprends
A réécrire l’Histoire
La vraie
Celle qui ne trahit pas
Antithèse de celle qui enfante
Ta misère

En marge de ta page
Pour t’aimer j’écrirai un seul mot
Ebranlant le système
Qui ignore les tiens
Pourtant créateurs de toutes les richesses
J’écrirai
Résistance

Beauté infinie
Anime nos soirées d’hiver
En quête d’un devenir
Pour notre Liban




11 décembre 2007
Raymond RICHA

Aucun commentaire: