dimanche 30 décembre 2007

Ben Laden s’en prend à notre Sayyed…

Dans un message audio diffusé sur Internet, Ben Laden s'est pris au chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, accusé d'avoir autorisé l'entrée des troupes "croisées" des Nations unies au Liban à l'issue de la guerre de l'été 2006 contre Israël.

"Hassan Nasrallah a dupé le peuple en accueillant les troupes de l'ONU alors qu'il savait qu'elles étaient là pour protéger les juifs et fermer les frontières devant les honnêtes moudjahidine", a-t-il dit.



Sachez une fois pour toute, que nous libanais, toutes confessions religieuses confondues, rejetons vos idées et vos actes terroristes qui, en Iraq, tuent quotidiennement des dizaines d’innocents parmi la population

Nous ne nous reconnaissons pas dans votre action terroriste qui nourrit en permanence le terrorisme d’Etat, quel qu’il soit, en lui offrant le prétexte de frapper et de réprimer

Nous n’avons aucune leçon à recevoir de votre part quand il s’agit ou s’agira de définir et de mener l’acte résistant nous permettant de libérer le moindre mètre carré de nos dix mille

Vous êtes bien placé pour savoir que vos propos haineux à l’encontre de notre Sayyed convergent parfaitement avec ceux tenus à son encontre par les dirigeants israéliens et le clan Bush
Sûrement vous lui souhaitez, comme eux, le même sort que celui du grand cheikh Yassine assassiné par le terrorisme de d’Etat d’Israël

Vous savez très bien que votre action terroriste frappe les innocents ainsi que les femmes et hommes libres, épris de justice, et vous en êtes fier
Vous savez également que l’impérialisme et ses valets se nourrissent d’elle et trouvent en elle le parfait prétexte pour frapper à leur tour des innocents et liquider physiquement les femmes et hommes résistants, épris de justice, et vous vous félicitez

Mais en vain…car où que nous soyons, au Pakistan et en Iraq, en passant par l’Afghanistan, en Palestine et au Liban, sans oublier le Soudan et le Maghreb, nous serons de plus en plus nombreux à rejeter votre terrorisme et à rejoindre, tous unis, la noble idée de résister à l’Occupation et à l’Oppression

Rassurez-vous, l’idée de résister que nous enseigne notre Sayyed est bien enracinée dans notre sol meurtri ; elle est désormais notre seule voie menant à la libération car elle est simultanément humble, généreuse, pertinente lorsqu’elle prend chair, simple en disant vrai tout haut et fort et forte en visant bien quand il le faut…


30 décembre 2007
Raymond RICHA

Aucun commentaire: