samedi 29 décembre 2007

Au ciel comme sur terre…puis au Sérail…



Vendredi 28 décembre 2007
Sud du Liban

L’aviation israélienne, violant pour la nième fois la résolution 1701, survole les cieux de Hasbayya, Aarkoub, Eklim Al Touffah et les fermes de Chabaa…

Cette violation s’accompagne de mouvements terrestres intensifiés de l’armée d’occupation dans les secteurs de Chabaa et de Ghajar.

Dans Ghajar, l’Occupation procède à la consolidation de ses points de contrôle situés au nord-ouest de la commune, donnant sur le fleuve Wazzani, ainsi qu’à la matérialisation de la partition du territoire communal.

Quant aux responsables de la F.I.N.U.L. présents sur les lieux, ils s’attèlent à finaliser les plans cadastraux et cartes géographiques…

La commune de Ghajar, avec ses 2200 habitants, ainsi coupée en deux : la partie sud avec le quart de sa population et celle du nord avec le reste…

Ces 2200 femmes, hommes et enfants libres, loin de se résigner, réagissent immédiatement en protestant vivement auprès de la F.I.N.U.L. contre ces opérations et promettent de résister à l’Occupation.

Simultanément, quelque part dans Beyrouth, retranché au Sérail, Sanioura, sans le moindre souci de ce qui se passe dans notre Sud, si farouchement attaché à sa 1701 en août 2006, s’attelle à consolider sa dictature par ses multiples violations de la Constitution et ses manœuvres de division…

Car nous sommes un peuple uni et têtu, ayant choisi la voie de la Résistance, nous vaincrons…


29 décembre 2007
Raymond RICHA

Aucun commentaire: